Mon premier pilier d’investissement: l’immobilier

Devenir rentier quel doux rêve. Pour certain du n’importe quoi, pour moi  un objectif. Je suis comme vous.  Je crois ce que je vois, mais  l’objectif que je me suis fixé prendra du temps et exige de développer certaines aptitudes, connaissances et compétences.

Par où commencer, avec qui parler et  où trouver de bons conseils.

Qu’est-ce qu’un rentier ?

D’après la définition wikipedia de rentier un rentier est une personne qui ne travaille pas, mais qui vit de ses rente et des revenus de ses investissements. Ses rentes peuvent provenir de différentes sources ( Contrat d’assurance vie, compte à terme, actions dans diverses entreprises, revenus immobiliers, bourse, placements financiers, Fonds d’investissements, Part Sociale, SCPI, OPCI, etc. )

Internet est mon ami

Il suffit de taper des mots clefs sur Google tels que DEVENIR RENTIER / GAGNER DE L’ARGENT FACILEMENT / DEVENIR RICHE RAPIDEMENT et là vous êtes face à la jungle. Des escrocs, des mythos et des pros. J’ai donc fait le tri et commencé à regarder des vidéos sur YouTube et à lire des blogs. J’ai également suivi des webinaires gratuits où à la fin on essaie de vous refiler une pseudo formation. J’ai consommé beaucoup de contenu gratuit en refusant de payer.

Mon état d’esprit était tel qu’un jour une opportunité se présenta sous la forme d’un studio de 27 m² dans son jus avec la décoration de Tatie Danielle.

J’ai appliqué scrupuleusement toutes les astuces et bonnes pratiques que j’avais glanées sur internet. Pour le  financement j’ ai suivi les conseils des investisseurs immobiliers chevronnés. J’ai donc négocié un studio de 27 m² à 300 m de la Méditerranée au prix de 75 000 € et obtenu un crédit sur 25 ans qui représentait une mensualité de 355 € par mois. Je n’ai pas réussi à me faire financer les frais de notaire mais j’étais ravi de cette acquisition immobilière.

En juillet je le mis  en location saisonnière un peu par hasard car je n’avais pas eu le temps de trouver un locataire sérieux à l’année. L’objectif initial était de développer un patrimoine immobilier en vue de préparer ma future retraite.

Ce fut un succès immédiat, mais j’avais des lacunes. Je connaissais les métiers du tourisme mais je ne connaissais pas ce business .

AIRBNB, Booking.com, Abritel et les autres. J’avais tous les jours des réservations et j’étais surpris par quelle facilité j’avais mis en place cette machine à cash, oui une machine à cash.

Juste un coup  de peinture, deux ou trois accessoires et des photos maisons avec ma tablette.

Devant ce succès j’ai acheté 2 autres appartements à l’automne. La banque voulait de l’apport pour limiter les risques. Depuis des années j’avais mis de côté un certain capital.  J’ai toujours eu peur de me retrouver sans le sous. Mais je changeai ma vie et celle de ma famille en devenant un investisseur.

Mes 3 conseils d’investisseur

Premier Conseil pour devenir rentier

Formez-vous

Lisez certains livres comme  Père Riche Père Pauvre de Robert Kiyosaki ou Réfléchissez et devenez riche de Napoléon Hill.

Je ne comprenais pas tout dans ces ouvrages mais j’étais en mutation. Je ne vais pas vous faire un énième résumé de ces livres. Vous en trouverez plusieurs parmi les livres audio présents sur le site.

Ce qu’il faut retenir de l’ouvrage de Robert Kiyosaki: vous devez vous former à la finance et  comprendre la différence entre un actif et un passif.

Le livre de Napoléon Hill vous aidera à réfléchir sur ce qui vous anime et crée chez vous un fort désir. En effet sans un fort désir vous risquez d’être démotivé à la première difficulté. Il enseigne que la persévérance est une arme contre l’échec et l’abandon de ses rêves.

Deuxième conseil pour devenir rentier

Épargnez et constituez vous un capital

Faîtes comme ARKADE qui, dans L’homme le plus riche de Babylone, cherchait des solutions pour apprendre à s’enrichir.

“Les 7 règles contre un porte monnaie vide”.

Votre richesse dépend des actions que vous mettez en oeuvre chaque jour. Il faut de la discipline et si vous avez de mauvaises habitudes en matière d’argent, alors remplacez-les par une bonne habitude.

Suivi de vos finances personnelles

Si n’avez pas pris l’habitude de faire un budget mensuel de vos dépenses vous devez rapidement mettre en oeuvre un dispositif simple pour le suivi de vos finances personnelles. Un tableau excel avec deux colonnes, recettes & dépenses. Il n’est pas utile de télécharger des tableaux super compliqués avec des formules dans tous les sens. Si vous avez décidé de vous prendre en main faites-le !

Les débuts seront difficiles

Normale c’est nouveau. Mais après quelques mois passés à contrôler votre budget vous allez maîtriser cette nouvelle bonne habitude. Attention il ne faut pas non plus renoncer à sa vie.  Ne soyez pas trop radin vous risquez de ne pas le supporter. Faites confiance à la magie du temps qui passe.  Ne lâchez rien et vous verrez que vous serez récompensés de vos efforts. Soyez responsable et engagé, ne confiez à personne la gestion de votre argent.

Troisième Conseil pour devenir rentier

Passez à l’action

Enfin je me décidai à contacter un blogueur qui me semblait sincère et professionnel. Il avait industrialisé son activité saisonnière et possédait 9 appartements, qu’il exploitait à Toulouse.  Aujourd’hui Sébastien a quitté son emploi et est financièrement indépendant. J’entrai donc en contact avec  Sébastien Ascon – Louer en courte durée le pro de la location saisonnière. Il m’a coaché pour mettre en place des outils et m’a permis d’accéder à  son club privé. Entre temps mon premier studio fut rénové.

Je n’étais plus seul

J’avais autour de moi d’autres investisseurs qui partageaient leur expérience et les bonnes pratiques de ce business.

Ce fut une très bonne saison et je décidai à nouveaux d’investir. Une autre banque accepta de financer un nouvel investissement, au vu du chiffre d’affaire réalisé au cours de la saison.

Dites-moi ce qui vous inspire dans mon aventure. Quelles sont les croyances limitantes qui vous empêchent de faire la même chose ?