indépendance financière

L’indépendance financière, c’est votre liberté.

Vous avez toujours rêvé de connaître les dessous de l’indépendance financière afin de changer de vie ? Vous avez toujours voulu savoir quels étaient les plus grands secrets des gens qui réussissent et gagnent bien (voire très bien) leur vie ?  Je vous livre quelques éléments dans cet article.

L’indépendance financière : qu’est-ce que c’est ?

Michaël Ferrari du blog Esprit Riche donne une définition très juste de ce qu’est l’indépendance financière : « c’est la capacité à vivre des intérêts ou des bénéfices de ses possessions ».

Il s’agit de développer votre activité, celle qui va travailler pour vous et générer des revenus. Cette activité demande souvent des investissements conséquents au début. Pas seulement financiers mais aussi en terme de temps. Mais si votre projet est bien pensé, ces investissements serviront à mettre votre activité sur les rails.

De plus, l’autre élément pertinent qui caractérise un projet d’indépendance financière c’est la création de revenu ayant un meilleur taux horaire que celui d’un salaire. La majorité des gens travaille à un taux horaire net qu’on pourrait situer entre 10 et 20€ l’heure. Ils sont donc obligés de travailler plus pour gagner plus (ça vous rappelle quelqu’un? ^^). Votre objectif est donc d’avoir un taux horaire procurant un revenu le plus élevé possible.

L’indépendance financière c’est donc devenir son propre patron et développer une activité au taux horaire élevé sans limite.

 

C’est quoi le contraire de l’indépendance financière ?

Pour généraliser, on peut dire que la société, nos parents, nos amis, ont adopté le modèle suivant : pour gagner de l’argent, on est salarié et on travaille pour quelqu’un d’autre (une entreprise ou un patron). A la fin du mois, on a un revenu, plus ou moins élevé, qui permet d’assurer le quotidien. On ne peut pas se considérer comme indépendant financièrement, puisque si on ne pointe plus au boulot, on se fait virer et on n’a plus d’emploi.

En adoptant ce modèle, on est clairement dans ce qu’on appelle la rat race : un salaire vous permet tout juste de payer vos factures et vos charges et en plus vous ne travaillez pas pour vous mais clairement pour le rêve de quelqu’un d’autre. Pour beaucoup c’est la voie la plus facile car c’est la plus rassurante.

Vous pouvez lire dans cet article ce que j’en pense : je ne vous encourage pas à démissionner de votre travail ! Mais je vous conseil d’utiliser les avantages d’un contrat de travail afin de lancer votre projet, tout particulièrement dans l’investissement immobilier.

Des exemples d’indépendance financière :

Il y a mille façons de devenir indépendant financièrement. Plus ou moins réalistes bien entendu. En voici quelques unes :

Exploiter un de vos talents et devenir le meilleur

Dans le sport de haut niveau par exemple ou la création. Si vous êtes vraiment bon et/ou que vous avez provoqué la chance, vous gagnerez des revenus conséquents et vous les placerez intelligemment. Évidemment il y a beaucoup de candidats mais peu d’élus.

Créer un blog qui tourne (quasiment) tout seul et qui génère des revenus automatiques

C’est une des façons les plus en vogue actuellement sur le web. Vous devrez pour cela vous former et consacrer pas mal de temps à sa création. De plus, il faut trouver une niche suffisamment porteuse afin de générer des revenus via des programmes d’affiliation. Si vous êtes prêt à y passer du temps, à moyen terme, et que vous trouver le bon filon, vous pouvez générer un smic avec un ou plusieurs blogs. A long terme vous n’aurez besoin de  vous en occuper que quelques heures par semaine.

Investir dans une entreprise ou un projet 

En commençant avec un petit pécule, en diversifiant vos placements et en ayant le nez creux (en trouvant le bon projet), vous aurez la possibilité de faire quelques plus values. Certains organismes de crowlending* ou de crowfunding* proposent des rémunérations allant de 6 à 12%. Alléchant n’est-ce pas ? Vous trouverez ici un annuaire tout à fait intéressant référençant un maximum d’organismes permettant d’investir dans tous types de projets.

*crowlending : financement participatif par prêt.

*crowfunding : financement participatif.

Faire des vidéos Youtube, des tutos, des sketchs, etc. 

Les optimiser et faire en sorte qu’elles additionnent des milliers de vues. Même si le secteur est assez concurrentielle, vous pourrez peut-être développer une audience qui aimera vos contenus. J’ai moi-même créer ma chaîne YouTube.

Investir en bourse 

Sur des actions au cours assez bas, espérer que le cours monte et vendre au bon moment. Et avec beaucoup de chance, faire le coup du siècle.

Plus sérieusement, la Bourse peut vous permettre de gagner beaucoup d’argent. En revanche, vous devrez en échange étudier les entreprises, les marchés, bref devenir un expert. Je suis moi-même en ce moment sur une formation bourse qui devrait me permettre d’investir en bourse sans passer plus d’une heure par mois à surveiller le cours de mon portefeuille. Je vous expliquerai ce que j’ai l’intention de faire.

Jouer au jeux d’argent ou au jeux TV

La première méthode s’apparente plus à un « impôt sur la connerie » (comme disait Jean Yanne ^^). Je vous déconseille de miser sur la chance. La chance ne se gagne pas, elle se cultive. Développez vos connaissances et votre culture générale et peut-être serez-vous sélectionnés A qui veut gagner des Millions !

Ma méthode pour être indépendant financièrement 

Vous la connaissez : c’est la location saisonnière. J’ai pris certains risques en m’endettant mais je rationalise suffisamment mes locations pour ne pas finir en banqueroute. Selon moi, l’immobilier permet d’utiliser l’effet de levier de la banque.

Pour moi c’est la méthode la plus réaliste, la plus accessible à tous et la plus sécurisante. Surtout si vous faites des investissements réfléchis. Bien sûr tout ne va pas de soi, la route de l’indépendance est parfois semée d’embûches, qui sont autant d’obstacles qui ne demandent qu’à être surmontés. Et je suis là pour ça…

Je pourrais vous dire que tout sera facile, qu’en peu de temps vous allez générer plusieurs milliers d’euros : ce n’est pas mon genre de vous mentir.

Être indépendant financièrement : c’est un d’état d’esprit

Quel est donc le secret pour réussir ? Ce n’est pas tellement ce que vous décidez d’entreprendre (un peu quand même). En fait il y a un dénominateur commun à tous ces projets d’indépendance : l’état d’esprit. Je partage avec vous mes conseils pour commencer à marcher sur la route de l’indépendance financière.

  • Orientez-vous vers quelque chose que vous aimez. C’est indispensable, je dirai même c’est LA clé. Il vous faut des projets qui vous animent, qui vous aident à vous lever le matin. Vous aurez besoin d’apprendre des nouvelles choses et vous apprendrez bien, seulement si vous aimez ce que vous faîtes.

 

  • Soyez optimiste et persévérant. Chassez les pensées négatives. Des embûches, il y en aura, comme dans toutes choses. Inutile donc de les anticiper. Si vous laissez les pensées négatives vous envahir, vous ne ferez rien. En fait si, vous allez imaginer les pires scénarios catastrophes qui n’arriveront jamais.

 

  • Cherchez vos points forts. Parfois on ne sait pas vers quoi se tourner. Car on ne se connaît pas. Prenez donc ce temps nécessaire pour vous auto-évaluer.          Prenez  une feuille, faîtes deux colonnes, estimez alors vos qualités et vos          points faibles.  Puis demandez à votre entourage de vous aider dans cette          démarche et  de vous  donner leur avis sur vous. Faites un bilan et cela vous      éclairera sur vos compétences.

 

Pour finir, je ne saurai trop vous conseiller d’écouter ce livre audio, La magie de voir grand de David Schwartz. Ce livre audio est fort de conseils, je vous le recommande. Comme moi, forgez-vous un état d’esprit positif tourné vers vos buts pour réaliser vos rêves.